Environnement culturel, institutionnel et juridique, histoires des lieux et des esthétiques, hiérarchie des esthétiques et enjeux de décolonisation, place et posture, influence de la trajectoire socio-professionnelle sur le travail, outils de travail au plateau, communication et valorisation de son expérience auprès d’un réseau professionnel sont autant d’éléments qui peuvent faire la différence dans la trajectoire d’un.e artiste et sa capacité à se saisir d’opportunités professionnelles.
Il s’agissait aussi à travers cette formation de proposer à chaque interprète un parcours d’apprentissage où il.elle puisse reconnaître, nommer et formuler ses savoirs et sa singularité, et se positionner pour orienter la suite de son parcours.

Objectifs pédagogiques :

  • Comprendre la place de l’interprète, au sein d’un projet de spectacle, en relation avec les autres métiers.
  • Savoir décrypter les enjeux esthétiques, artistiques et politiques d’une œuvre
  • Connaître les droits et obligations liés à la fonction d’interprète
  • Pouvoir situer sa place professionnelle actuelle, en relation avec sa
    trajectoire
  • Etre capable de se repérer dans le paysage du spectacle vivant
  • Pouvoir appréhender un nouveau contexte professionnel, en comprendre les règles spécifiques
  • Développer ses capacités à travailler au sein d’un groupe, d’un ensemble
  • Savoir s’appuyer sur une expérience professionnelle pour développer ses compétences en vue de déployer ses activités pour la suite

Une formation impulsée par Bintou Dembélé et Rualité
Conçue et mise en œuvre par La Belle Ouvrage et Rualité
En partenariat avec l’AFDAS, le Centre de la danse Pierre-Doussaint – Les Mureaux, l’Opéra de Paris, le Centre National de la Danse et la Maison de la musique de Nanterre. Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication (DGCA) le Fond Inkermann (via la Fondation de France), la Ville de ClermontFerrand, Columbia Global Center / Paris