Utilisant le hip-hop comme un lien intergénérationel permettant de dépasser les barrières ethniques et sociales, elle encourage l’émancipation de jeunes de diverses horizons notamment à travers son spectacle Z.H en 2012. Ces initiatives ont suscité des vocations notamment celle de Dany Civil qui est aujourd’hui un danseur présent dans les plus grandes battles et qui est considéré comme le meilleur danseur de Guyane. Au delà de l’influence positive sur les trajectoires individuelles de ces jeunes, les dynamiques sociales et culturelles des villes comme Saint Laurent du Maroni, Apatou, Awala-Yalimapo, Mana, Cayenne, Kourou, Javouhey, ont elles aussi bénéficié de la portée évidente du travail de Bintou Dembele. Cette dernière affirme une volonté de poursuivre ces initiatives en les diffusant au delà de la Guyane notamment dans le reste des DOM-TOM et en métropole.